Gériatrique Panique

Nos secrets pour rester vieilles

Il faut se l'avouer : nous, à Julot Torride, on vieillit. Pas aussi vite que vous, cher public, mais suffisamment pour que nous prenions le problème à bras le corps. Face à cette terrible réalité et en ces temps de jeunisme obligé, comment ne pas déprimer mais plutôt faire de sa décrépitude mentale et physique un nouveau terrain d'amusement et de loisirs ?

Avec des textes de Fred Abrachkoff, Julot Torride, Brigitte Fontaine, Françoise Giroud, Boris Vian, et Pierre Dac !

Dans ce nouveau spectacle, Julot Torride invoque ses aïeux, et plus particulièrement sa Grand-mémé Albertine. Cette apparition providentielle et tombée du ciel nous sauvera tous d'une vieillesse déprimante et sans imagination en vous conviant en voyage au pays des grand-mères : dignes ou indignes, sages ou délurées, celles qui vous bercent de contes enchanteurs mais aussi celles qui vous traumatisent exprès avec leurs histoires horribles. Bref, de sacrées gonzesses, ces vieilles-là. Et elles ne se laisseront pas boucler dans un EHPAD, vous pouvez leur faire confiance !

Pas de panique, vous ne risquez rien à suivre cette épopée lyrico-comique dans les tréfonds de la décrépitude gériatrique  : vous serez sous la protection de Cousine Julie et Cousine Emmanuelle, unies dans cette mission sacrée (et taquine) par la force des liens indéfectibles du sang.

" Gériatrique panique ! Sous ce titre de spectacle génialement décalé, Julie Toreau (au chant) et Emmanuelle Bouriaud (au violon et autres machines enregistreuses à pédales), alias Julot Torride, donnent quelques clés. En chansons, leurs « conseils pour rester vieilles » sont à entendre et à savourer. "

La Nouvelle République

"Avec l'aide de leur grand-mémé Albertine, convoquée de souvenirs en souvenirs, d'une pincée de culot, de textes savoureux et d'un talent monstre, le duo habillé de rouge et de noir se joue de la « décrépitude mentale et physique » à travers un voyage au pays des grands-mères. Oubliez la vôtre ! Celles des Julot Torride sont nettement plus scéniques, « dignes ou indignes, sages ou délurées, elles vous bercent de contes enchanteurs ou vous traumatisent, exprès, avec des histoires horribles ».

La Nouvelle République

"Juste le plaisir d'un spectacle rafraîchissant et décalé, entre burlesque et gravité qui donnerait (presque) envie de vieillir avec ce duo aussi tendre que décapant. "

La Nouvelle République

Agenda

  • 18 novembre 2018 : MPT, Sillars (86)
  • 28 avril 2019 : Jarny (54)

Photos : Alexis Eloy

Affiche : Maxime Debernard